Durkheim vu par les collectifs leplaysiens (1893–1926)

in Durkheimian Studies
View More View Less
  • 1 Université de Paris-8, France
Restricted access

Abstract

Despite the ostracism he maintained towards them, Le Play's social science continuers did not ignore Durkheim's work and commented on it – even if laconically – in their journals. The LePlayists loyal to the master's orthodoxy raised the same grievances against Durkheim throughout his academic life. They refused to accept his conception of the social fact as superior and prior to the individual, imposing itself on him with a coercive force. Their criticisms, however, were less virulent after Durkheim's death, as sociology proved a sustainable science whose project had become irrefutable. With the dissident LePlayists, the view is different. Emerging later, it dealt with the object of sociology and the method advocated by the author of the Règles. From the Tourvillians’ point of view, Durkheim's sociology does not adopt the best path for social science (investigation by direct observation), and neglects its process of coordination of social facts (the nomenclature developed by Tourville). Consequently, Durkheim's results are questionable. The debate the Tourvillians wanted to have with Durkheim took place post mortem, thanks to Bouglé and his students from the Centre de documentation sociale, and their engagement, in the 1930s, with Durkheimian sociology and social science.

Résumé

En dépit de l'ostracisme de Durkheim à leur égard, les représentants de la science sociale issue de Le Play n'ont pas ignoré son œuvre et l'ont commentée – même si laconiquement – dans leurs périodiques, d'une part, La Réforme sociale, d'autre part, La Science sociale et ses dérivés.

Les leplaysiens restés dans l'orthodoxie du maître nourrissent – de la Division du travail social aux Fondements élémentaires de la vie religieuse – les mêmes griefs à l'encontre de Durkheim. Volontiers polémiques, ils refusent sa conception du fait social qui, « supérieur et antérieur à l'individu … s'impose à lui avec une force coercitive prépondérante » (Clément, 1915). Leurs critiques perdent cependant de leur virulence après la mort de Durkheim, au fur et à mesure que la sociologie s'avère une science durable dont le projet devient irréfutable.

Du côté des partisans de la science sociale renouvelée par Henri de Tourville, l'appréciation de Durkheim est différente. Plus tardive, elle porte sur l'objet de la sociologie et sur la méthode prônée par l'auteur des Règles. Aux yeux des tourvilliens, celui-ci n'emprunte pas, à tort, la « voie royale » de la science sociale : l'enquête par observation directe, et néglige l'outil de coordination des faits sociaux qu'est la nomenclature mise au point par Tourville. Dès lors, les résultats auxquels aboutit Durkheim, par exemple dans les Fondements, sont sujets à caution (Descamps, 1912). La critique des tourvilliens est d'autant plus vive qu'elle se nourrit d'un dépit : Durkheim ne fait aucun cas de leurs travaux (Périer, 1913). Le débat qu'ils auraient souhaité engager n'aura lieu que post mortem, grâce à Bouglé et ses élèves du Centre de documentation sociale (Aron, Polin) qui joueront le jeu, dans les années trente, de la confrontation entre sociologie et science sociale.

Contributor Notes

Antoine Savoye est professeur émérite (Université de Paris-8), spécialisé en histoire des sciences humaines et sociales et en histoire de l'éducation. Ses travaux portent sur Le Play et ses continuateurs et sur les courants de l'école leplaysienne (Académie des sciences morales et politiques, enquêteurs sociaux, écoles de Durkheim et de Worms). Il a publié récemment : (avec F. Audren), « René Worms, un sociologue sans qualités ? Éclairage biographique », Les Études sociales, 161–162, 2015, p. 7–41 ; « Enquête sur les étudiants en sociologie de Célestin Bouglé et leur engagement en politique (1920–1940) », Les Études sociales, 165, 2017, p. 111–156 ; « Lire La réforme sociale en France (1864) de Le Play », L'Année sociologique, 67, 2, 2017, p. 397–422. Il est aussi l'auteur de nombreuses études sur les mouvements pédagogiques d'Éducation nouvelle et les sciences de l'éducation.

Durkheimian Studies

Études Durkheimiennes

  • Ackermann A., 1926, Préface à A. Cochin, Les Sociétés de pensée et la révolution en Bretagne (1788–1789) (Paris, Champion, Plon, 1925) reproduite in La Réforme sociale, juillet-août 1926, p. 354364.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Audren F., 2005, « Paul Bureau (1865–1923) et la science sociale », Les Études sociales, 141.

  • B. C., 1909–1912, « Troisième section. Sociologie morale et juridique. I. De la morale et du droit en général. A. De la morale par MM. Bouglé, Durkheim et Aubin. Wilbois (J.). Devoir et durée (…) », L'Année sociologique, tome 12, 1909–1912, p. 322326.

  • B. C., 1924–1925, « Analyses. Philosophie sociale. Bureau (Paul). La science des mœurs. Introduction à la méthode sociologique, Paris, Bloud, 1923, 328 p. », L'Année sociologique, nouvelle série, tome 2, 1924–1925, p. 200202.

  • Becker A., 2003, « De quelques historiens, sociologues et ethnologues juifs en Grande Guerre: Entre Sciences sociales, République, Union sacrée et barrésisme », Archives Juives, 36, 2, p. 6885.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Béra M., 2012., « Les comptes rendus de Durkheim à l’Année sociologique : Entre certitudes et incertitudes, polémiques et controverses », Contextes, 10.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Bouglé C. (dir.), 1938, Les Convergences des sciences sociales et esprit international, Paris, Hartmann.

  • BSISS, 1908, Novembre 1908.

  • BSISS, 1911a, Février 1911.

  • BSISS, 1911b, Avril 1911.

  • BSISS, 1912, Octobre 1912.

  • Clément H., 1910, « Bibliographie : Le problème moral et la pensée contemporaine par D. Parodi », La Réforme sociale, juillet 1910.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Clément H., 1915a, « Bibliographie : Le conflit de la morale et de la sociologie par S. Deploige », La Réforme sociale, 1 er mars 1915.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Clément H., 1915b, « Religion, morale et sociologie », La Réforme sociale, juillet 1915.

  • D. E., 1900–1901, « Sixième section. Morphologie sociale par M. É. Durkheim. I. La base géographique des sociétés. Demolins (Edmond). Les Grandes Routes des peuples (…) », L'Année sociologique, p. 560562.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Descamps P., 1912, « Le totémisme chez les indigènes de l'Australie », BSISS, septembre 1912, p. 105110.

  • Durkheim É. 1900, « La sociologie en France au XIXe siècle », Revue bleue, 4e série, XIII, 21.

  • Durkheim É. 1909, « Sociologie et sciences sociales », in Thomas P.-F. (dir.), De la méthode dans les sciences, Paris, Alcan, p. 259285.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Durkheim É., 1915, « La sociologie » in La Science française, Paris, P. Larousse et Ministère de l'instruction publique et des beaux-arts, vol. 1.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Durkheim É., 2003, L'Évaluation en comité, ed. Baciocchi S. et Margy J., Durkheim Press/Berghahn Books, Oxford/New York.

  • Gérin L., 1912, « Aperçu d'un enseignement de la Science sociale », La Science sociale, avril 1912, p. 664.

  • Hourticq, R., 1903–1904, « Analyses. Méthodologie, conceptions générales », Année Sociologique p. 152157.

  • Joly H., 1897a, « Sociologie et sociologues », La Réforme sociale, 16 janvier 1897, p. 113135.

  • Joly H., 1897b, « Science sociale et réforme sociale », La Réforme sociale, 1 er novembre 1897.

  • La Réforme sociale, 1893, 15 août 1893.

  • La Réforme sociale, 1902a, 1 er juillet 1902.

  • La Réforme sociale, 1902b, 1 er octobre 1902.

  • La Réforme sociale, 1923, Janvier 1923.

  • La Réforme sociale, 1926, Novembre 1926.

  • Lorry A., 1999, « Les publications du mouvement leplaysien (1857–1948) », Les Études sociales, 129, p. 4172.

  • Mazel H., 1895, « Le Play et M. Gabriel Tarde », La Réforme sociale, 16 avril 1895, p. 599624.

  • Mentré F., 1908, « Les séances artistiques et littéraires et les conférences », Journal de l'École des Roches, juillet 1908, p. 555560.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Mergy J., 1998, « On Durkheim and “Notes Critiques” », Durkheimian Studies / Études Durkheimiennes, 4, p 17.

  • Merllié D., 2003–2004, « La sociologie de la morale est-elle soluble dans la philosophie ? La réception de La Morale et la science des mœurs », Revue française de sociologie, p. 415440.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Olphe-Galliard G., 1925, « Bibliographie : Sociologie et philosophie par Émile Durkheim, avec une introduction de C. Bouglé, 1924 », BSISS, 3e trimestre, p. 1720.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Ottavi D., 2005, « Henri de Tourville philosophe », Les Études sociales, 141, p. 121136.

  • Paoletti G., 1995, « La réception des Règles du vivant de Durkheim », in Massimo Borlandi et Laurent Mucchielli, La sociologie et sa méthode, Paris, L'Harmattan, p. 247283.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Parent F., 2014, « Actualité de l'œuvre de Léon Gérin », Recherches sociographiques, LV, 2.

  • Pizarro Noël F., 2014, « Les deux Durkheim de Parsons et Alexander », Cahiers de recherche sociologique, 56, p. 87108.

  • Robert P., 1913, « Le progrès contemporain en ‘géographie humaine’, en ‘sociologie’, en histoire et l'antériorité des découvertes de la science sociale », La Science sociale, novembre 1913.

    • Search Google Scholar
    • Export Citation
  • Steinmetz S-R., 1898–1899, « Classification des types sociaux et catalogue des peuples », L'Année sociologique, p. 43147.

Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 4 4 0
Full Text Views 240 240 41
PDF Downloads 37 37 5