La Question Familiale

in French Politics, Culture & Society
Restricted access

Les difficultés que rencontre en France l’adoption d’un texte permettant d’officialiser les unions homosexuelles ne se comprennent que si l’on retrace l’histoire des enjeux sociaux que constitue la famille dans le champ politico-bureaucratique aux origines de la IIIe République1. C’est que dans ce pays, la famille est devenue une catégorie de la pensée et de l’action politiques et fait l’objet de traitements désignés habituellement de « technocratiques », qu’il s’agisse des modalités de gestion des organismes spécialisés ou de la définition même des orientations politiques en la matière. La « famille », en effet, n’est pas « une donnée immédiate de la conscience» fut-elle politique. Elle circonscrit un espace beaucoup plus vaste que celui qui est habituellement réservé à l’activité politique, celui de la morale, voire de la religion, les deux étant, notamment en ce domaine, inséparables.

Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 1 1 0
Full Text Views 1 1 0
PDF Downloads 10 10 0