L'expérience, le désir et l'histoire

Alain Corbin ou le «tournant culturel» silencieux

in French Politics, Culture & Society
View More View Less
  • 1 Université Paris I-Panthéon-Sorbonne
Restricted access

Il est de nombreuses façons d’envisager l’oeuvre d’Alain Corbin dans le paysage historique contemporain. On peut partir des divers objets élaborés par l’historien jusqu’ici (les sociétés et les comportements ruraux, l’histoire des sens et des appréciations, le paysage, etc.) et montrer l’étonnante capacité d’invention ou de renouvellement dont il fit preuve dans leur mise en forme. Souvent privilégiée, cette approche est évidemment pertinente, mais elle peine parfois à se dégager du simple panégyrique. On peut, de façon plus synthétique, insister sur la cohérence du projet d’ensemble (l’histoire des sensibilités), le penser dans le temps long de l’historiographie et l’inscrire dans une série de filiations (la psychologie historique de Lucien Febvre, l’histoire des mentalités façon Robert Mandrou, l’ombre portée de Michelet et du projet romantique de réanimation du passé), elles-mêmes infléchies par l’apport de sociologues comme Norbert Élias ou de philosophes comme Michel Foucault.

Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 5 5 2
Full Text Views 2 2 0
PDF Downloads 3 3 0