Au contact

Postiers non-citoyens dans l’Algérie colonisée (vers 1900–1939)

in French Politics, Culture & Society
Restricted access

Contributor Notes

Annick Lacroix est agrégée d’histoire, chercheuse associée à l’Institut des sciences sociales du politique à l’École normale supérieure de Cachan. Elle enseigne à l’Institut national des langues et civilisations orientales. Ses domaines de recherches portent sur l’histoire de l’État et des sociétés coloniales au Maghreb, et notamment sur l’histoire du travail. Elle a soutenu en 2014 une thèse sur l’administration des postes, télégraphes, téléphones en Algérie entre le milieu du dix-neuvième siècle et la Seconde Guerre mondiale.