Adoption : Les familles de la République

in French Politics, Culture & Society
View More View Less
  • 1 CNRS, France
  • 2 Sociologist, France
Restricted access

En avril 2013, au paroxysme des tensions qui entourent l'adoption de la loi Taubira, Frigide Barjot, cheffe de file de la Manif’ pour tous, menace François Hollande de « sang » si la loi pour le mariage homosexuel est adoptée par l'assemblée. Christine Boutin, égérie des catholiques traditionnalistes, parle de « guerre civile » dans des tweets vengeurs. En quelques mois, des centaines de milliers de personnes descendent dans les rues pour manifester et contre-manifester. Moins de quinze ans après l'adoption du Pacs, on invoque à nouveau la République intemporelle et les principes révolutionnaires. On parle, la gorge serrée, de Marianne qu'on trahit. Derrière chaque contrat ou chaque gamète, c'est l'ordre social qui se joue, la République qu'on menace, le symbolique qui tangue… Au début des années 2010, devant les caméras éberluées du monde entier, la France montre à nouveau la place singulière qu'occupent les questions familiales dans le débat public.

Metrics