L’heure du laitier ou la contestation

Résistance, anticolonialisme et nouvelle gauche sur une « petite théorie » de Claude Bourdet

in Historical Reflections/Réflexions Historiques
View More View Less
  • 1 Regis University fabriceusman@protonmail.com
Restricted access

Abstract

Dans les années 1940-1950 en France, trois types de guerres structurent le débat politique : guerre mondiale, guerre froide, guerre de décolonisation. De l’opposition à ces conflits émergent la Résistance, la nouvelle gauche et l’anticolonialisme. Claude Bourdet (1909-1996), responsable du plus grand des mouvements de la Résistance intérieure, Combat, leader de la nouvelle gauche, et l’un des journalistes anticolonialistes français les plus importants de l’après-guerre, est un organisateur singulier de ces luttes. À travers ses activités et ses textes, et en s’appuyant sur la notion de contestation qu’il propose, cette étude démontre la cohérence politique et morale de sa « résistance intellectuelle », concept que l’auteur définit en ces termes : une critique raisonnée du pouvoir légal, étatique et institutionnel, une dénonciation organisée des abus et injustices actuels, et une aptitude à proposer des alternatives rationnelles.

Contributor Notes

Fabrice Usman, Ph.D., serves as Assistant Professor of French at Regis University. He is currently working on a biography of Claude Bourdet. Email: fabriceusman@protonmail.com

Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 125 125 23
Full Text Views 19 19 0
PDF Downloads 17 17 0