Une lutte à trois

les propriétaires fonciers anglais et la répartition du revenu national dans le Capital (1867)

in Historical Reflections/Réflexions Historiques
Author:
Mathieu J. LainéIndependent Researcher laine.mathieu@gmail.com

Search for other papers by Mathieu J. Lainé in
Current site
Google Scholar
PubMed
Close
Restricted access

Abstract

A close reading of chapters XXVI–XXXIII of Capital, vol. I (1865–1867) shows that Marx (mis)took the contingencies of English history for genuine historical necessities. But it also shows that landowners form an actual social class in Capital, one that plays an actual role in Marx's own theory of value. In fact, reading these chapters allows us to confidently answer that famous rhetorical question Marx first asked himself in chapter LII of Capital, vol. III (1864–1865): “Was macht Lohnarbeiter, Kapitalisten, Grundeigenthümer zu Bildnern der drei großen gesellschaftlichen Klassen?” (“Comment se fait-il que ce soient les ouvriers salariés, les capitalistes et les propriétaires fonciers qui constituent les trois grandes classes de la société?”). Unlike what we are sometimes led to believe, Marx actually answered that question.

Résumé

La lecture des chapitres XXVI-XXXIII du livre I du Capital (1865–1867) montre que Marx prenait les vicissitudes ou les contingences de l'histoire anglaise pour d'authentiques nécessités historiques. Mais elle montre aussi que les propriétaires fonciers forment une classe sociale sui generis, qui joue un rôle décisif dans la théorie de la valeur. De fait, la lecture de ces chapitres permet aujourd'hui de répondre avec certitude à la fameuse question oratoire que se posait Marx au chapitre LII du livre III du Capital (1864–1865): “Was macht Lohnarbeiter, Kapitalisten, Grundeigenthümer zu Bildnern der drei großen gesellschaftlichen Klassen?” (“Comment se fait-il que ce soient les ouvriers salariés, les capitalistes et les propriétaires fonciers qui constituent les trois grandes classes de la société?”) et à laquelle il n'aurait supposément jamais répondu.

Contributor Notes

Mathieu J. Lainé est un chercheur indépendant qui vit au Canada. Titulaire d'une maitrise en anthropologie et d'un doctorat en philosophie de l'Université Laval (Québec), il consacre l'essentiel de ses travaux à la pensée du Marx de la maturité, et, plus spécifiquement, à la dette intellectuelle particulière que Marx entretenait envers l'économiste anglais David Ricardo. Email : laine.mathieu@gmail.com

Mathieu J. Lainé is an independent researcher based in Canada. He holds a Ph.D. in philosophy from Laval University (Québec City). His historical and theoretical work focuses on Marx's economic thought, and more specifically on Marx's Ricardian heritage. Email: laine.mathieu@gmail.com

  • Collapse
  • Expand

Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 297 296 18
Full Text Views 72 72 0
PDF Downloads 43 43 0