Search Results

You are looking at 1 - 6 of 6 items for :

  • Anthropology x
  • Regional Studies x
  • All content x
Clear All
Open access

Marie-Luce Gélard

Pour le sens commun, le Sahara n'est bon qu'à être contemplé. Il ne ferait pas bon y vivre. J'ai pu constater à quel point la divergence des points de vue était frappante entre une région présentée par des lectures exogènes (récits de voyages

Restricted access

Replenishing Milk Sons

Changing Kinship Practices among the Sahrāwī, North Africa

Konstantina Isidoros

1998 ; Khatib-Chahidi 1992 ; McDougall 2005 ; Parkes 2005 ). It has also had a highly prominent position among Saharan studies scholarship focusing mostly on the Tuareg nomads of the central-eastern Sahara (e.g. Murphy 1967 ; Oxby 1990 ; Rasmussen

Restricted access

Bernard Faye

. 1 et 2 ( Thèse en anthropologie sociale et ethnologie, EHESS , Paris ). Chehma , A. , Faye , B. and Djebar , M. R. ( 2008 ), ‘ Productivité fourragère et capacité de charge des parcours camélins du Sahara septentrional algérien

Free access

Introduction

Emerging Kinship in a Changing Middle East

Soraya Tremayne

refugee camps in the western Sahara Desert, whose kinship structure has faced increasing threat of disruption, and points out that the Sahrāwī women, faced with the possibility of losing their kin men, who are traders and on the move, have created new milk

Open access

De Berlin à la conquête du monde

L'irrésistible expansion du döner kebab

Stéphane de Tapia

du Sahara et d'Arabie, qui mixait populations, traditions et produits, au moins au Palais ; elle mêle encore sans doute origines nomades centrasiatiques et traditions byzantines, mais aussi « coloniales » (terme que récuserait évidemment l

Restricted access

Donner la mort au gibier sur le territoire sacré de la Mecque

Une vieille controverse (VIIe-VIIIe siècles)

Hocine Benkheira

compenser sa mort par le sacrifice d’un bélier du Najd. 10 On y adjoint aussi un lézard propre au Sahara, celui qu’on appelle fouette-queue, dabb en arabe, mais non les serpents ( hayyât ) qui sont décrits comme des « ennemis ». 11 À des pèlerins qui ont