Search Results

You are looking at 1 - 10 of 120 items for :

  • Refine by Access: All content x
  • Refine by Content Type: All x
Clear All Modify Search
Restricted access

Guillaume Lecomte

comic form can be adapted into a cinematic work. A unique example of such adaptation of ‘truth’ can be found in Riad Sattouf’s series of comics La Vie secrète des jeunes [The secret life of young people] and its subsequent TV version. La Vie secrète

Restricted access

Séverine Gojard

C’est dans le cadre d’une recherche sur l’alimentation dans la prime enfance1 que j’ai été amenée à réfléchir sur la confrontation entre normes de puériculture et pratiques familiales. En effet, chez les nourrissons, alimentation et santé sont des domaines très proches, ce qui se traduit par l’importance des conseils d’origine médicale ou para-médicale reçus par les parents2. L’influence que les premières années de la vie sont censées avoir sur le développement ultérieur de l’enfant, tant du point de vue physique que psychologique, constitue un moyen de pression non négligeable pour inciter les parents à mettre en pratique les conseils qui leur sont donnés. Dans ce contexte, on pourrait presque se demander comment des parents arrivent à faire autre chose que ce que leur médecin leur prescrit.

Open access

Le “7 épices” libanais

Un substitut heureux au piment de Jamaïque ?

Aïda Kanafani-Zahar

piment de Jamaïque, souligné ou non par la cannelle et les poivres noir/blanc, ont du mal à se tourner vers une « copie ». Ils appartiennent, en général, aux générations des années trente, quarante ou cinquante. En revanche, les plus jeunes

Restricted access

Un Passage À L'Acte Improbable?

Notes de recherche sur la trajectoire sociale de Zacarias Moussaoui

Stéphane Beaud and Olivier Masclet

La France découvre, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 et de la guerre en Afghanistan, qu’elle a couvé en son sein des jeunes, nés ou élevés dans le pays, qui sont devenus des soldats de l’islamisme radical. Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient, estime à 150 le nombre de jeunes Français qui seraient impliqués dans les réseaux islamistes proches de Al Quaïda. Le plus connu d’entre eux, Zacarias Moussaoui, 33 ans, fiché depuis 1999 par la Direction de la Surveillance du Territoire (D.S.T.) comme « susceptible d’appartenir au Jihad international », est soupçonné d’être le vingtième pirate de l’air des attentats du 11 septembre 2001. Emprisonné aux États-Unis, il risque la peine de mort. On peut aussi citer Djamel Beghal, arrêté à Dubaï en juillet 2001, et son adjoint Kamel Daoudi, 27 ans, informaticien de formation, tous deux d’origine algérienne et également suspectés d’appartenir au même réseau Al Quaïda.

Restricted access

Francités, islamités

Compositions citoyennes et religieuses des jeunes musulmans français d'origine maghrébine

Nancy Venel

Depuis une dizaine d'années émerge en France une « conscience musulmane » concurremment prescrite, révélée et assumée sous l'effet d'une actualité nationale et internationale propice et d'une interaction avec la perception et l'énonciation par la culture nationale dominante des populations concernées. Il n'est qu'à évoquer le discours médiatique, où les « beurs », « jeunes de la deuxième génération » ou « Fran?ais d'origine maghrébine » cèdent progressivement la place aux « jeunes musulmans »—catégorie pour le moins restrictive qui donne une inflexion religieuse à des identités qui ne le sont ni fatalement, ni exclusivement. D'une part, le regard que l'on porte sur les populations d'origine maghrébine, et plus spécifiquement sur les « jeunes », s'est islamisé; d'autre part, la focalisation des débats publics sur l'islam (au travers, entre autres, des rebondissements de l'affaire du foulard et du vote d'une loi réglementant le port de signes religieux à l'école) a contribué à cristalliser un esprit de solidarité, voire une co-appartenance islamique.

Restricted access

Jennifer J. Popiel The Family and the Nation: Gender and Citizenship in Revolutionary France, 1789-1830 by Jennifer Ngaire Heuer

Caroline Ford Curing the Colonizers: Hydrotherapy, Climatology, and French Colonial Spas by Eric T. Jennings

Alain Chatriot Une fiscalité pour la croissance: La Direction Générale des Impôts et la politique fiscale en France de 1948 à la fin des années 1960 by Frédéric Tristram

Daniel DiSalvo L’Extrême Gauche plurielle: Entre démocratie radicale et révolution by Philippe Raynaud

Jack Murphy Liberté, égalité, carte d’identité: Les jeunes issus de l’immigration et l’appartenance nationale by Évelyne Ribert

Full access

Réné Maublanc

La mémoire d’Émile DURKHEIM a été très violemment attaquée en ces dernières années par de jeunes philosophes marxistesa, qui ne l’ont d’ailleurs pas connu personnellement et n’ont pas subi l’influence directe de son enseignement. René JOLY, dans une série d’articles sur « le prétendu matérialisme de DURKHEIM », le considère comme un représentant typique de la bourgeoisie, un défendeur de tous les privilèges capitalistes, l’auteur d’une philosophie qui porte un « caractère de classe ». À l’usage de ceux qui ont parlé d’un matérialisme durkheimien, il écrit.

Restricted access

Fouad Alaoui

Le sujet de cet article est cette expérience originale au niveau mondial que constitue la mise en place du CFCM, et je voudrais y apporter quelques précisions. Le CFCM a toujours été vu comme une instance représentative du culte musulman, et non pas des musulmans de France. Il s'agit d'un organe qui sert d'interlocuteur avec l'État sur des questions directemement liées au culte, et il ne se veut représentatif d'aucune autre entité. Les discussions concernant sa formation n'ont jamais dévié d'un pouce de cet objectif, et les questions soulevées depuis trois ans et demi (questions de la représentation des jeunes, des femmes, des associations culturelles…) indiquent qu'il y a eu un malentendu. Je souhaite donc préciser que c'est parce que le CFCM concerne le culte musulman que nous sommes partis des lieux de cultes pour définir le mode de scrutin.

Free access

Frédéric Viguier

Que se passe-t-il dans les banlieues populaires françaises ? Sur le constat, il ne se trouve guère de voix dissonante : les grands ensembles de la périphérie des villes françaises sont affligés de l’ensemble des maux de la société française. Les lieux sont laids et inhumains et furent bâtis trop vite dans les années 1960 et 1970 ; ils sont également mal reliés aux centres urbains ou aux espaces plus dynamiques économiquement. Un temps tentées par la modernité de ces nouveaux quartiers, les classes moyennes les ont fuis depuis longtemps. Quant aux franges supérieures des classes populaires, elles s’efforcent de suivre cet exode ; ceux qui n’en ont pas les moyens en conçoivent une souffrance immense. Les populations immigrées que le chômage massif empêche désormais d’intégrer y sont majoritaires ; les jeunes désoeuvrés y sont sans perspectives d’avenir.

Restricted access

Authentik

The Voice of Real Girls

Katie MacEntee

Authentik: Th e voice of real girls—a for-girls-and-by-girls Quebec-based English magazine—has just released its first issue. Th e publication, which is distributed across the province,1 a joint initiative of Maison des Jeunes Bordeax-Cartierville and Laval Liberty Community Learning Centre, is funded in part by Canadian Department of Heritage, Th e Solstice Foundation and Caisse Desjardins de Chomedy. Th e English edition follows in the footsteps of the award winning French language publication—Magazine Authentik—which is now in its third year.2 Th e goal of the magazine is to encourage critical thinking, selfesteem and creative expression among girls between 12 and 17 years of age. Th is youth-based, participatory publication focuses on creating a platform from which girls can work together as agents of change and create something that can have a positive infl uence in their lives and in the lives of other girls. “We all did bits and pieces and we took all the pictures,” said 17 year-old Joanne.