Organic taste and labour on Indian tea plantations*

in Social Anthropology/Anthropologie sociale
Author:
Desirée Kumpf Institute of Anthropology dekum@posteo.de

Search for other papers by Desirée Kumpf in
Current site
Google Scholar
PubMed
Close
https://orcid.org/0000-0001-7491-6466

Goût biologique et labour dans les plantations de thé indiennes Cet article adopte une perspective multi‐espèces sur le goût pour explorer comment l’agriculture biologique affecte à la fois les relations non humaines et le travail humain dans les plantations de thé indiennes. Les planteurs de thé biologique utilisent le goût pour évaluer les conditions du sol et les changements climatiques et pour appliquer des pratiques biologiques en conséquence. L’article soutient que, d’une part, les planteurs cultivent stratégiquement des formes de collaboration entre les théiers, les champignons, les vaches et les micro‐organismes du sol pour améliorer le goût des cultures en monoculture. D’autre part, puisque ces formes de collaboration requièrent et reproduisent le travail précaire des travailleurs et des superviseurs du thé, leur résistance aux pratiques biologiques affecte également les goûts. Le terroir du thé biologique se caractérise à la fois par l’unité des espèces dans les monocultures et par les inégalités du travail dans les plantations.

  • Collapse
  • Expand

Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 13 0 0
Full Text Views 472 231 14
PDF Downloads 359 147 8